Sélectionner une page

Extinction des feux

Des jets de matière ionisé s’extirpaient et se perdaient dans l’espace silencieux, sous le regard froid et sans âme des optiques qui scrutaient encore l’univers. Les populations ne furent averties que devant le fait accompli. La date était posé, inéluctable, aucune plainte n’aurait pu changer les évènements qui suivirent.
Il ne fallut pas attendre bien longtemps avant que les puissants vents solaires viennent frapper notre atmosphère. D’impressionnants flash lumineux nous frappèrent, transformant la nuit en jour tandis que le ciel s’habillait de vagues multicolores et ondulatoires.

Les rayonnements et les radiations qui réchauffaient l’atmosphère mirent à mal nos satellites, alors en incapacité de traverser l’atmosphère. Finissant d’achever nos modes de vie, les éjections de masse coronale telle de gigantesques tsunamis d’énergie déferlaient sur les fourmilières impuissantes, dans le silence absolu de l’espace et son apparente lenteur…