Qui suis-je ?

Démarche à travers le prisme du numérique

Art, esthétique et anthropologie numérique

Et cependant, parmi les myriades de micro-ondes, les messages infrarouge, les gigaoctets de uns et de zéros, on trouve des mots, à l'échelle de quelques octets, plus ténus que la science elle-même, tapis dans un flou électrique...
Kathryn Railly (L'armée des 12 singes)

Né en 87, je suis issu d'une génération qui a connu brièvement le monde avant l'explosion du numérique. J'ai grandi dans l'imminence de ce boom pour m'immerger, me plonger dans cette sorte de matrice flou ; flots électroniques dans un océan d'ondes et d'algorithmes, entre réel et virtuel, simulacre et hyper-réalité. J'ai vu les frontières du réel et du virtuel s'ouvrir devant moi, la porosité de notre monde grandir, nos identités se multiplier en alter ego et avatars.

Digitalisation du monde : kubernêtês*, pouvoir et transition numérique

Je porte un regard sur la réalité des gens, leurs comportements. Plus largement les phénomènes de notre époque, à l'œuvre dans l'écriture de notre monde. Je trace un axe de réflexion sur notre présent et l'image contemporaine, j'utilise des procédés variés afin de révéler ou parasiter notre perception du monde. Des images qui révèlent notamment différents processus de médiation qui travaillent à la création de notre environnement.

J'interroge les grandes problématiques de notre époque, les nouveaux langages de l’art et plus globalement notre période historique en pleine mutation, la manière dont l'humanité habite sa réalité hybride. Je suis fasciné par notre époque, dans laquelle deux mondes s'attirent et se repoussent. Je mets en exergue des points de rencontre et de rupture entre différents éléments. Je questionne le monde qui nous entour en ce début de XXIe siècle ; une ère nouvelle, post-industrielle, un changement de paradigme dont nous faisons déjà l'expérience, avec ses mutations profondes dans tous les domaines de nos vies.

C'est à travers le prisme de cette nouvelle ère que j'envisage mon travail et mon rapport au monde ; travail que j’exerce principalement à l’aide du pixel, de la lumière ou de l'onde.

  • "Kubernêtês" : (Grec) "Pilote, gouverneur".
    Norbert Wiener regroupa sous ce terme les nouvelles disciplines de l'automatique, l'électronique et la théorie mathématique de l'information. Platon employait le terme "Kubernêtikê" pour désigner le pilotage d’un navire. "Gouvernail", "gouverne" ou encore "gouvernement" ont également une étymologie proche de "cybernétique".

Photographie Sébastien Senechal